Windguru pour les nuls : le vent

Windguru pour les nuls : le vent
windguru meteo vent

A chaque fois que je vais sur Windguru regarder les prévisions pour ma prochaine session, je me retrouve perdu dans toutes les données disponibles (tableaux, couleurs, chiffres …).

Je ne sais pas quel tableau choisir et comment savoir si c’est fiable ou non. Une fois arrivé(e) sur le spot, je me rends compte que ce qui était annoncé est différent de la réalité, c’est incompréhensible et frustrant.

Je vais t’expliquer comment comprendre simplement les informations que te donne Windguru, et te prouver que ce n’est pas sorcier ! Tu dois juste connaître les éléments de base des tableaux de prévisions.

1 | les modèles

modele windguru
Tableaux et modèles disponibles sur windguru

Si tu regardes uniquement le premier tableau comme la majorité des personnes que je rencontre, alors tu as grand besoin de ce qui va suivre.

Windguru ne prévoit pas la météo comme tu pourrais l’imaginer, il ne fait que récolter et afficher de multiples modèles. Un modèle c’est en gros un super ordinateur qui utilise différentes informations (satellite, balises, relevés … ), pour en sortir des prévisions.

Il existe une variété de modèles (local, continental, mondial) disponibles gratuitement ou non. Les plus connus pour la France sont le GFS, WRF et Arome (connus ne veut pas dire fiables).

heure modele windguru
Heures des dernières prévisions

L’heure indiquée en dessous du modèle te donne l’heure des derniers résultats. Plus cette heure sera proche de l’heure actuelle, plus les prévisions seront récentes et fiables. Une prévision est établie en moyenne toute les 6 heures, il peut donc y avoir beaucoup d’écarts parfois avec la réalité.

Pour choisir quels modèles consulter, tu dois regarder leur précision.

2 | La précision

carte précision modèle windguru
Précision simplifiée des modèles sur une carte

Le nombre de kilomètres situé derrière le nom du modèle correspond à la précision des prévisions. Par exemple pour le GFS 27km, c’est une prévision pour une zone carré de 27km de côté. Même chose pour le modèle Arome 2,5km, une zone carré de 2,5km de côté.

Un autre exemple : un modèle de 5km sera 25x plus précis qu’un modèle de 25km. De ce fait plus un modèle sera précis, et plus il demanderas de ressources. C’est pourquoi les prévisions ne seront disponibles que sur 24/48h.

C’est donc très pratique pour avoir une météo localisée sur un spot. Pour avoir des prévisions les plus fiables la veille ou le jour même, utilise les modèles de moins de 7km.

Les modèles de plus de 7km n’étant pas assez précis pour notre pratique, ils sont néanmoins très utiles pour voir les prévisions sur une semaine voir plus.

  • Pour rider au jour le jour : AROME (1.3/2.5km) – HARMONIE (5km) – ICON (7km)
  • Pour avoir une vision sur plusieurs jours : WRF (9km) – HIRLAM (7.5km)
  • Pour prévoir son surf / kite trip : GFS (13/27km) – ICON (13km) – WRF (27km)

3 | Le mot d’ordre : COMPARER

Seul, un modèle peut dire la vérité comme son contraire. Pour connaître les prévisions les plus probables, compare toujours les tableaux de précision similaire (1-7km / 7-15km / 15-27km).

Si la majorité des modèles sont en accord, alors il est fort probable que les prévisions se réalisent. A l’inverse, si les modèles se contredisent, il faudra te méfier et aviser sur place.

Attention : en dessous de 10/12 nœuds de vent, tous les modèles ont beaucoup de mal à établir des prévisions fiables. Ne sois donc pas étonné(e) si il y a beaucoup de divergences pour les prévisions de vent faible.

4 | Le vent

tableau vent windguru
Partie des tableaux concernant le vent

Maintenant que tu as compris comment fonctionne le système, tu vas pouvoir t’intéresser aux données présentes dans les tableaux.

Pour le vent 3 lignes nous intéressent : le vent moyen, les rafales et la direction. Plus les couleurs sont chaudes (orange, rouge, …) plus le vent sera fort.

Le vent moyen (vitesse du vent) est la ligne à prendre en compte en priorité, car ça te donne ce que tu auras le plus, et donc influencera sur le choix de ton matos par exemple.

Les rafales peuvent être présentes ou non en fonction des conditions (nuages, relief). Plus il y aura une grande différence entre le vent moyen et les rafales (plus de 5 noeuds), plus il y aura de variations fortes, et donc une navigation potentiellement dangereuse.

La direction va te permettre de savoir comment le vent va arriver sur un spot (on / side / off shore), et de choisir où tu vas rider. Même chose que pour les rafales, une direction qui change brutalement dans un tableau est signe d’instabilité et de danger.

Afin de choisir le bon moment pour aller rider, tu dois trouver les créneaux avec le vent le plus stable possible (rafales proches du vent moyen), et une direction stable et sécuritaire par rapport à la côte (on shore to side shore).


Tu as maintenant toutes les compétences de base pour décrypter facilement les tableaux Windguru. Retiens que les prévisions météo ne sont jamais fiables à 100% et que rien ne vaut d’aller se déplacer sur le spot.

Au plaisir et n’hésites pas à faire un tour sur les autres articles à ta disposition !

Rejoindre la Team Squall

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *